Outils et pratiques du Coaching d'équipe

Le coaching d’équipe s’appuie sur différentes pratiques et des outils dédiés. Pas de listes mais la présentation synthétique de 2 outils et pratiques innovants : RealDrives et Deep Democracy.

La base des pratiques de coaching d'équipe

Le coaching est une discipline qui ne s’improvise pas. Pourtant, la pratique du coaching est aujourd’hui peu encadrée et certains coachings s’apparentent plus à du team building qu’à du coaching.

La base est souvent acquise lors d’une formation spécifique. De nombreuses écoles de coaching proposent de former au coaching individuel (voire au coaching de vie), au coaching d’équipe ou au coaching d’organisations. Certaines écoles comme HEC Paris (direction académique Michel Giffard), demandent même à ce que les futurs coachs soient accompagnés par un psychologue tout au long de la formation pour affronter les potentielles difficultés au niveau moral.

Le formateur vous permettra :

  • d’acquérir la posture du coach
  • de découvrir les méthodes de coaching
  • d’appréhender certains outils professionnels pour les pratiques du coaching
  • et parfois de travailler l’angle commercial de votre proposition de valeur

Outils et pratiques de coaching d'équipe

Les outils présentés en formation sont souvent des outils adaptés aux pratiques du coaching individuel. Une fois le parcours de formation terminé, les coachs sont généralement amenés à choisir un outil parmi la collection d’outils qui existe. Il faudra bien entendu que le type d’outil réponde à votre projet mais lorsque l’on démarre une activité en tant que coach, le manque d’expérience rend le choix difficile et l’erreur consiterait à opter pour l’économie au détriment de la performance.

Les réponses aux questions suivantes concernant les contenus pourront orienter le choix :

  • emploi : coaching individuel / coaching d’équipe / les deux
  • Théorie de Jung (1920) / Théorie de la Spirale Dynamique de Graves (1970)
  • approche numérique / papier

 

L’outil de coaching d’équipe RealDrives est basé sur la théorie de la spirale dynamique dont Graves est l’auteur. Il a été développé pour travailler sur l’accompagnement des équipes, la dynamique collective et le management. Il est également performant pour le développement personnel du coaching individuel et apporte un réel confort pour la pratique du coaching, surtout pour un nouveau coach. Son nom est peu connu pourtant il est aujourd’hui utilisé par des centaines de coachs professionnels, en particulier aux Pays-Bas, son pays d’origine.

Voici un exemple de résultat de profil individuel.

Putil de coaching d'équipe RealDrives

Pour apporter une forte valeur ajoutée au coaching d’équipe, le coach devra être vigilant à ce que les outils proposés pour la dimension « équipe » ne soient pas une simple somme ou moyenne des profils individuels. En effet, parmi les défis à relever par les modèles, figure la pertinence du calcul réalisé pour l’équipe. Les acteurs professionnels le savent bien : plus vous rassemblez des profils de membre d’équipe similaires, plus ils vont se renforcer. Le profil d’équipe devra donc prendre en compte cette dynamique collective en renforçant les traits les plus forts et en minimisant les traits les moins présents dans l’équipe.

Intelligence collective : une pratique en essor pour le coaching d'équipe

Loin d’être un effet de mode, l’intelligence collective est en train de se développer fortement dans les coachings d’équipe avec ses outils et pratiques.

Dans la boite à outils, la méthode du CoDev (Co-développement) tient une place importante. Elle s’avère une approche très utile pour le leader, le manager ou le dirigeant qui souhaite progresser avec l’aide de pairs.

Différente du feedback, la méthode Deep Democracy propose également des approches collaboratives intéressantes à plus d’un titre. Tout d’abord, elle ne nécessite pas un diplôme de psychologie ! Une fois connus et expérimentés, les outils Deep Democracy sont très simples d’utilisation. Pas de grand besoin d’intervention extérieure. Ensuite, ils se distinguent par leur capacité à faire émerger de meilleures décisions sur la base de la coopération. En effet, parmi les principes de base figure le fait que personne ne détient la vérité et que chaque opinion « discordante » contient un grain de sagesse utile au collectif entier.

Une bonne gestion de ces outils rendra plus efficace la prise de décision : une décision prise démocratiquement, enrichie des contenus dissonants qui d’habitude restent en retrait. Véritable changement dans le mode de fonctionnement du collectif, son implantation peut nécessiter du temps mais elle sera facilitée par certains outils qui pourront être perçus comme un jeu. Les objectifs seront plus rapidement atteints. Les relations humaines s’en trouvent améliorées, les managers, grandis.

La pratique de la supervision pour les coachs

Autre pratique du coaching, pas particulièrement liée au coaching d’équipe d’ailleurs, la supervision fait débat. Les grands professionnels du coaching ne l’appréhendent pas de la même manière. Quoiqu’il en soit, il est rare qu’un coach parvienne à adopter une posture totalement neutre. Chacun est biaisé par sa propre vision du monde. Il est donc utile de s’adresser à un superviseur de coach pour travailler la technique, identifier ses pièges, ses difficultés… Certains superviseurs sont à la fois formateurs et superviseurs de coachs.

Littérature sur la pratique du coaching

Enfin, il existe une littérature pléthorique sur les pratiques du coaching. Entre théorie et expérience de terrain, vous trouverez sans doute le livre, ou les livres !, qui alimenteront votre travail par de saines lectures.

LES ACTUS

QUI SOMMES-NOUS

Livre

A noter parmi les indispensables, le livre « Coaching d’équipe » – Editeur InterEditions – Auteur Michel Moral et Michel Giffard –  parution en août 2017 de la 3ème édition
Disponible en magasin, librairie, sous format broché
ean 978-2729617431
Cliquez sur le lien fnac et obtenez les caractéristiques, le sommaire, le résumé, ainsi qu’un petit extrait.